Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Un soleil partiellement caché par un nuage et deux gouttes de pluieOn ne peut pas dire qu’on a un début d’été très éclatant. Quelques journées ici et là de soleil et de chaleur, mais qui ne sont pas restées avec nous bien longtemps. Une abondance de nuages et plusieurs jours de pluie. On ne peut que souhaiter que le reste de l’été s’améliore.

Malgré tout, ça ne mine pas mon moral. Quand il fait beau, j’essaie d’en profiter, ne serait-ce que le temps d’une éclaircie. Je ne suis pas de ces Québecois qui chialent quand il fait froid et chialent aussi quand il fait chaud et qui chialent quand il pleut et qui trouvent toujours le moyen de vociférer contre la température, j’essaie de la prendre comme elle vient.

Pour tout vous dire, je trouve ce début d’été EXCEPTIONNEL!!! 😀 En plus, c’est surement à cause de la météo que mère Nature nous afflige. D’habitude à ce temps-ci de l’année, je suis en plein dans mes allergies saisonnières et je carbure quotidiennement aux antihistaminiques pour réussir a survivre à la vie quotidienne. Mais cette année, les températures froides ne doivent pas être une bonne chose pour le pollen des graminées et les averses régulières « lavent » l’air de ces allergènes.

Alors, je ne souffre pas d’allergies et je ne carbure pas non plus aux antihistaminiques. J’ai à peine quelques symptômes, tôt le matin. Je sais, je sais, ce n’est qu’une question de temps, mère Nature n’en laisse pas passer une, mais pour le moment, j’en profite. C’est vraiment spécial pour moi de vivre normalement durant ce temps de l’été.

Morale de l’histoire: « Profitez de la vie, avant qu’elle profite de vous! »

É

Y sont balades…

Atchoum! Keuf! Keuf! Burp!

Blouargh! Prout! Splash!

Quand la gastro frappe!Autant de sons qui sont passés dans la maison depuis une semaine. Nous avons pourtant réussi, par je ne sais quel miracle, à passer l’hiver sans aucun microbe. On se disait chanceux et heureux…

Ça commencé par la visite des Beauchesne dimanche dernier, la jolie Annie-Claude a vomit subtilement dans la toilette (grande amélioration depuis l’été passé, en voyage, où elle avait vomi tour à tour dans mon auto et dans ma chambre d’hôtel, mais ça, c’est une autre histoire). Il n’en fallait pas plus (c’est déjà pas pire) pour que le microbe se transmette tout aussi subtilement à Anne.

  • Lundi matin, Anne fiévreuse manque l’école.
  • Mardi matin, ça continue avec Loïc qui vide son estomac.
  • Mercredi, Anne retourne à l’école malgré une légère fièvre, Loïc reste encore à la maison, Nathalie tente d’aller travailler, mais revient une heure plus tard, ses intestins dictateurs effectuant des purges dignes des plus grands génocides.
  • Jeudi tout le monde retourne vaquer à ses occupations normales, quelque peu drogués. Anne fait toujours une légère fièvre et commence une toux sèche. Crise d’asthme en vue, on la pompe à l’Advair et on croise les doigts.
  • Vendredi (hui), tout semble sous contrôle, mais les fronts restent dans les limites de l’apyrexie!

Et moi, dans tout ça ? Il semble que je sois, pour le moment, à l’abri de cette infection. La vraie seule crainte que j’ai, c’est que les enfants ne soient pas totalement guéris quand nous allons nous envoler pour Cuba la semaine prochaine. C’est la première fois qu’on les quitte pour aussi longtemps, on aura assez de s’ennuyer, pas besoin de s’inquiéter en plus 🙂 !!

É

De retour de Cayo Coco

Piscine d'Emperador

Loïc, Nath & Anne à la plagePour ce deuxième voyage à Cuba, nous sommes retournés avec les enfants sur l’île de Cayo Coco du 14 au 21 décembre 2008. Cette fois-ci, nous avons séjourné au NH Krystal. Les plages de cette île sont splendides et celle de cet hôtel est paradisiaque. Que du sable blanc et de l’eau turquoise, et surtout, aucun poisson (ceux qui me connaissent savent bien que je suis ichthyophobe).

Nath et sa plage préféréeÀ cet hôtel, nous avons toujours été très bien servis. On trouve toujours de quoi manger et on a le choix de plusieurs restaurants (plage, piscine, 2 restaurants buffets et 5 restos à la carte, dont 2 pour adultes seulement). Le matin, un gars super sympathique me préparait mon omelette avec du blanc d’oeufs. Il me voyait arriver et il préparait des oeufs sans jaune spécialement pour moi… Je n’avais qu’à choisir ce que je voulais ajouter. C’était excellent. De plus, il faut dire qu’il y a même de la « puttine » (poutine) et de la pizza au restaurant de la piscine. Cela valait la peine de faire un petit tour dans ce coin-là pour le dîner. Nous avons d’ailleurs passé tous nos dîners aux restos de la plage ou de la piscine. Il y a beaucoup de bars sur ce site, mais nous avons beaucoup aimé aller prendre des petits cocktails dans les lobbys (Laguna et Emperador) avant le souper.

Le point négatif de mon voyage: la chambre. Nous n’avions pas de balcon dans la chambre, pas de vue sur la mer et de la difficulté avec l’eau chaude dans la douche. J’ai de loin préféré la chambre du Blau Colonial (avril 2007) avec la vue sur la mer et le balcon.

Anne à la plageDe plus, notre pauvre petite Anne a été malade durant ce voyage. Le tout a commencé lors du départ par une laryngite pour ensuite faire une petite crise d’asthme et pour finir une grosse otite dans les oreilles (évident à cause de l’écoulement d’une oreille la 4e nuit). Heureusement, nous avions notre petite pharmacie familiale incluant du Tylénol, de l’Advil, le Ventolin, l’Advair et des gouttes antibiotiques pour les oreilles. Cependant, dès notre retour, nous avons vu un médecin qui lui a prescrit du Cefzil, car l’otite était toujours présente dans les deux oreilles.

J’adore Cayo Coco. Comme on dit : « jamais 2 sans 3 ».

Un classique

C’est désormais un classique chez nous durant les fêtes, « Noël, j’ai mal au coeur!« .

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Cette année nous avons fait un peu changement, nous avons inversé l’ordre des malades.

Tout à commencé par moi cette fois-ci, le 23 décembre et encore une fois au souper d’amis avec Sylvie. Je «feelais» vraiment pas à partir de l’heure du souper, pas super. Mais j’ai tout garder. Après une bonne nuit de sommeil ça allait déjà pas mal mieux. Un bon mal de gorge s’en ait suivi, et il achève à l’heure où je tape ces lignes.

Pour le 24, c’est Nath qui a pris la relève, quelle délicate attention durant le réveillon chez ma famille. Je vous épargne les détails, mais elle aussi après environ 24 heures elle allait déjà beaucoup mieux.

Ensuite nous pouvions compter sur notre championne de la famille pour faire le pont entre Noël et le jour de l’An, Anne a été malade et nous a fait de la fièvre pas mal longtemps. Toujours un peu stressés qu’elle pogne encore une de ses fameuses laryngites. Mais ce ne fut pas le cas, heureusement! Le 30 décembre elle allait un peu mieux, heureusement pour le souper à la maison avec sa super amie Annie-Claude! 🙂

Finalement Loïc termine le tout et depuis hier, le 31 décembre il est malade, fait un peu fièvre et ne mange presque pas. Il dort beaucoup, mais on le sent déjà mieux. Ça nous a fait quand même rater le réveillon chez la belle-soeur Josée qui vient de s’acheter une maison à Ste-Sophie. Nous qui avions hâte de voir cette nouvelle acquisition, nous étions déçus de devoir rester à la maison.

Sur ce, tout de même…

BONNE ANNÉE 2008

Je vous souhaite, le plus sincèrement du monde, de la santé, le reste suivra!!!

É

Larynx nocturne

Du miel pour soulager une laryngite ? Bof...Tiens ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un billet sur la santé de mes petits monstres! C’est une bonne chose, ça voulait dire qu’on n’avait pas trop de problèmes. Hé ben, ce n’est pas la première fois, mais Anne se tape en ce moment une autre laryngite. Tant qu’elle n’est pas couchée ça va assez bien, mais par contre quand vient l’heure du dodo, c’est une toux qui n’arrête pas et elle a même du mal às respirer.

Alors hier soir, je suis parti avec elle à l’urgence de l’hôpital Legardeur. Nous sommes arrivés vers minuit et revenus à la maison vers 3h du matin, c’est quand même pas si mal. Malgré la toux incessante et la fatigue, la petite madame n’a pas voulu dormir pendant qu’on attendait. Pire encore, elle ne cessait pas de parler. Je vous l’ai déjà dit enh ? C’est un vrai moulin à paroles!!! Après une petite dose de cortisone, elle va maintenant beaucoup mieux et ça va surement se finir comme ça.

Dans la même veine, elle est prévue pour une autre opération pour ses tubes dans les oreilles, d’ici à Noël selon son ORL. Mais si on se fit à nos expériences passées, ça risque plus d’être en janvier. Bref, encore des inquiétudes!

Pour ma part j’ai aussi été voir mon ORL cette semaine. Le cholestéatome de la mort n’est pas revenu, un soulagement. Pas que je croyais qu’il reviendrait, mais il y a toujours un petit doute, même après plus de 10 ans du dernier. C’était fort probablement la dernière fois que je vois mon otorhinolaryngologiste, il va prendre sa retraite! Je vais m’ennuyer de son bureau décoré aux couleurs des années ’70 avec du beau orange et brun. Il s’habillait aussi pour fitter avec son décors. Qu’à cela ne tienne, c’est quand même lui qui m’a débarrassé de ce fichu cholestéatome récidiviste. Il m’a refilé une copie de mon dossier pour mon prochain ORL. C’est intéressant, il y a les descriptions des interventions chirurgicales. Je vais surement les mettre en ligne un de ces quatre.

Ahh ça fait du bien de bloguer. Je vais essayer de recommencer un peu plus régulièrement! Naturellement… je ne promets rien, haha!

É

Diplômé!

De ces temps-ci j’ai pas vraiment la tête à bloguer, désolé. Le quotidien est rempli de plein de petites choses qui sont plus ou moins stressantes.

Mais voilà, pour un résumé vite fait, Anne s’est fait opérer aujourd’hui pour des tubes dans les oreilles, encore. Tout s’est bien déroulé, encore. Mais cette année côté otite on a été assez chanceux jusqu’à maintenant, touchons du bois. Alors l’année prochaine on va surement pas répéter l’expérience.

J’ai aussi reçu mon nouvel objectif pour ma caméra. Un merveilleux Canon EF 70-200 F4L. Mais justement, avec la vie tourbillonnante, j’ai pas eu l’occasion de le tester raisonnablement. Mais déjà, je m’amuse beaucoup.

Et plein d’autres petites choses ici et là et finalement, Loïc a été diplômé voilà la preuve :

Dimplôme en Écriture

Bon ok, ok, c’est pas un super diplôme, mais quand même, c’est toujours bien ça de prit. 😉

É

Noël, j’ai mal au coeur!

Ça commencé la journée de Noël, Loïc a été touché. Gastroentérite; il est resté à la maison avec sa douce maman et a manqué le traditionnel souper familial de mamie, mais déjà le lendemain ça allait beaucoup mieux pour lui. Ensuite il y a eu Nath, qui a hérité de maux de ventre qui n’ont pas encore cessés à l’heure actuel. Et là, c’est Anne, qui s’est vidé l’estomac plein juste après le souper amical avec l’amie Shanyjann! Une première fois bien sentie, ensuite elle s’est endormi pour souiller son lit, et encore deux autres « petites » fois. Pour le moment elle dort, pour combien de temps ? On l’ignore! Longue nuit en perspective!
J’espère très sincèrement que nos invités ne seront pas touchés par ce damné virus, mais vous savez, les enfants, quand ça joue ensemble, c’est toujours a très grande proximité!

Là, y reste moi, encore intouché pour le moment… J’espère ne pas chanté « Noël j’ai mal au coeur » aussi, les chances sont minces, j’ai toujours espoir… Malheureusement, je vais devoir annuler le souper de la gang d’amis prévus pour demain soir. J’ai vraiment pas l’intention de refiler ce vilain virus à tous mes amis (et leur famille). Faudrait remettre tout ça une autre fois, c’est vraiment chiant. Tout étais prêt, et puis PAF! il faut tout annuler à la dernière minute.
É