Cayo Santa Maria, prise 3… Mélia, prise 2

Nathalie dans le ventEh oui, nous sommes retournés en couple à ce magnifique endroit. Nous étions accompagnés de Claude et Sabine, qui en étaient aussi à leur 2e passage dans cet hôtel. Nous avions bien aimé notre séjour l’année dernière, nous y sommes donc retournés. Si je fais le décompte, c’était notre 6e voyage en avion, le 5e voyage à Cuba et le 3e à Cayo Santa Maria.

Drapeau du paradisLa plage et le sable sont magnifiques à cet endroit. J’aime retrouver cette tranquillité de cette île à environ 50 km des côtes de Cuba. Cependant, retourner au même hôtel amène des attentes… C’était toujours très bien sauf que nous avons remarqué une diminution de la qualité de la nourriture et du vin… J’ai été malade 24 heures pour la première fois de tous mes voyages. Éric aussi. Heureusement, nos compagnons de voyage ont été épargnés.

Claude & Sabine De plus, il n’y avait pas l’effet de la nouveauté. On connaissait déjà tous les coins… La preuve : Éric n’a presque pas sorti son appareil photo. Comme nous étions des « anciens clients » nous avons eu droit à une bouteille de rhum et à cocktail que je qualifierais de « cucu ».

Cette fois-ci, j’ai visité le Sol. C’est un mignon petit hôtel, mais beaucoup moins luxueux que le Mélia. Ce qui était dommage, c’est que la plage et les passerelles du Sol étaient complètement défaites à la suite d’un tremblement de terre en mars.

Marche matinale...Nous n’avons pas fait grand-chose que de la plage, de la piscine et manger… La paresse totale… mais c’est l’endroit pour cela. C’est tellement agréable de marcher sur la plage le matin. Chaque jour, j’allais prendre une marche jusqu’au Barcelo. C’est vraiment cet hôtel qui a la plus belle plage. Parfois seule, parfois avec Sabine et parfois avec hommes. Je me suis reposée et c’est ce dont j’avais vraiment besoin.

Nath.