À votre santé!

Eau-de-vie!Depuis que nous sommes parents, le temps des fêtes était synonyme invariablement de maladie. De la gastro à la crise d’asthme en passant par la laryngite ou je ne sais quelle autre maladie infantile, le tout avec ou sans hospitalisation. La période des fêtes étant propice aux nombreux bécots et de franches poignées de main, les microbes en profitent toujours pour se propager!

Cette année, contre toute attente, tout le monde a passé au travers des fêtes sans aucun vilain microbe! C’est vraiment dur à croire, mais vraiment très apprécié! On pouvait se coucher l’esprit tranquille. Qui plus est, les enfants ont même pris cette légère, mais appréciée, tendance de se lever un peu plus tard. Se lever à 8 h le matin, par chez nous, c’est exceptionnel, peu importe l’heure du coucher. Donc au final, ce fut des fêtes, comme toujours, bien chargées, mais quand même reposantes.

J’en profite donc, pour vous souhaiter une excellente année 2010, que la santé vous accompagne et le reste devrait suivre.

Cheers!

É

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Un soleil partiellement caché par un nuage et deux gouttes de pluieOn ne peut pas dire qu’on a un début d’été très éclatant. Quelques journées ici et là de soleil et de chaleur, mais qui ne sont pas restées avec nous bien longtemps. Une abondance de nuages et plusieurs jours de pluie. On ne peut que souhaiter que le reste de l’été s’améliore.

Malgré tout, ça ne mine pas mon moral. Quand il fait beau, j’essaie d’en profiter, ne serait-ce que le temps d’une éclaircie. Je ne suis pas de ces Québecois qui chialent quand il fait froid et chialent aussi quand il fait chaud et qui chialent quand il pleut et qui trouvent toujours le moyen de vociférer contre la température, j’essaie de la prendre comme elle vient.

Pour tout vous dire, je trouve ce début d’été EXCEPTIONNEL!!! 😀 En plus, c’est surement à cause de la météo que mère Nature nous afflige. D’habitude à ce temps-ci de l’année, je suis en plein dans mes allergies saisonnières et je carbure quotidiennement aux antihistaminiques pour réussir a survivre à la vie quotidienne. Mais cette année, les températures froides ne doivent pas être une bonne chose pour le pollen des graminées et les averses régulières « lavent » l’air de ces allergènes.

Alors, je ne souffre pas d’allergies et je ne carbure pas non plus aux antihistaminiques. J’ai à peine quelques symptômes, tôt le matin. Je sais, je sais, ce n’est qu’une question de temps, mère Nature n’en laisse pas passer une, mais pour le moment, j’en profite. C’est vraiment spécial pour moi de vivre normalement durant ce temps de l’été.

Morale de l’histoire: « Profitez de la vie, avant qu’elle profite de vous! »

É

Joyeux Noël!

x3_palm11Bon d’accord, je m’y prends peut-être un peu d’avance, mais vous savez je n’update pas si souvent. Alors, je me suis dit qu’un petit billet avant notre départ pour Cuba ça serait bien. Je ne sais pas encore, mais au retour le calendrier risque d’être assez occupé, ce qui laisse peu de temps pour mes insipides choses. Alors voilà, je me lance :

Joyeux Noël et Bonne Année!

Platement comme ça, je vous souhaite d’être heureux et de pouvoir faire ce qu’il faut pour y arriver.

En plus, je voulais essayer le nouveau WordPress 2.7. Il est vraiment archimignon. Pour ceux qui utiliseraient une version antérieure à 2.7 de WordPress, cette mise à jour vaut le coup, je vous la suggère chaudement.

À bientôt, surement avec 2-3 photos. ;-D

É

Première neige!

Première neigeLa première neige est arrivée. Elle est même arrivée en lion, ici à Terrebonne, c’est au moins un bon 15cm qui est tombé depuis la nuit dernière et ça continue. Cette nuit, je me suis même réveillé, croyant qu’une lumière était restée allumée dans la maison. Mais non, c’était la neige qui déjà recouvrait tout le sol de mon petit patelin et qui réfléchissait toute cette lumière dans les grandes fenêtres de la maison.

D’ailleurs, c’est un aspect que j’adore quand il neige la nuit. Dehors, que ce soit la lumière des lampadaires ou encore mieux, celle de la pleine Lune, il fait «clair». Ajouter à cela l’isonorisation, on a l’impression qu’il n’y a plus aucun bruit, même le son de nos propres pas est étouffé. C’est un silence presque absolu (exception faite de mes maudits acouphènes). L’air est généralement humide et pas trop froid, nos yeux dévorent un spectacle grandiose qui termine sa course sur le bout du nez. Et tout ça, c’est sans parler de tout plein de beaux souvenirs de jeunesse qui s’entrechoquent dans mon cerveau. C’est, pour moi, une expérience hautement sensuelle que je prends rarement le temps d’apprécier pleinement.

Cela dit, il y a aussi l’autre côté de la médaille. Celui qui est généralement malaimé de tous. Il faut la pelleter cette neige! haha! Encore cette année, je n’ai pas pris de contrat de déneigement, souhaitant naïvement que l’hiver soit plus clément que le dernier que nous avons eu. Oh, un peu de pelletage ne me fera pas de tord, ce petit Michelin qui aurait besoin de se faire déssouffler et ce petit coeur qui devrait aussi moins souffler quand vient le temps de bouger devraient profiter de cette activité hivernale plus ou moins prévue.

Mais il y a des dangers aussi à sortir à l’extérieur et déneiger ainsi sa demeure. Oh que oui! Pas plus tard que ce matin, j’ai eu droit au voisin qui vient me parler de tout et surtout de rien que ne m’intéresse guère. Mais bon, ça fait parti du voisinage me direz-vous. D’accord, je suis un peu antisocial, c’est vrai! Mais ma conscience écolo en a pris pour son rhume. MONSIEUR fait démarrer son CAMION à distance pour le faire réchauffer (heille là, come on, y fait pas moins trente là, y fait zéro!). Et c’est durant ce temps-là qu’il vient me déranger durant mon pelletage. Je dois m’arrêter pour faire semblant de l’écouter. Mais je ne peux m’empêcher de regarder son camion chauffer pour rien. Malheureusement, même si je suis antisocial, je n’ai pas de facilité à sortir le fond de ma pensée comme certains. Alors, j’ai fermé ma gueule et j’ai laissé faire.

Bref, ce billet est déjà trop long, bon hiver à tous!

É

Halloween 2008

Comment passer la fête sous silence ? Bah comme l’année passée. Je suis capable tsé! Il n’y a rien de bien spécial à souligner non plus. La récolte a été très bonne, les enfants devraient avoir des desserts au moins jusqu’à Noël (à moins que les parents ne s’en mêlent). Et les petits Halloweeniens ont été assez peu nombreux chez nous cette année. Nathalie pensait plutôt le contraire étant donné que cette année ça tombait un vendredi soir, donc plus approprié pour veiller tard. Même la température était tout à fait clémente pour cette horrible soirée.

Trêve de placotage. Voici quelques photos pour ajouter quelques milliers de mots à mon billet :

L'équipe Ciel d'Halloween Check your back Oscar!!! ISO 9001


É

C’est le printemps.

Oui, les journées sont splendides, les températures amènent certaines personnes à se prélasser sur les terrasses, d’autre à s’habiller plus léger ou encore d’autre à accoucher. La neige fond et les amoureux printaniers se déclarent l’amour et les petits oiseaux font cuicui.

MAIS n’oublions pas ces pauvres gens, qui durement affectés par le rigoureux hiver que nous avons eu, sont atteints de dépression nerveuse et on perdu la boule. Je connaissais depuis plusieurs années ce syndrome où la personne malade pellète volontairement la neige de son dit banc de neige, dans la rue, pour le voir fondre plus rapidement. Peu importe les températures annoncées au-dessus des 20°C, ces personnes déploient futilement toutes leurs énergies à vouloir s’occuper de façon tout aussi obsessive de leur «précieux gazon» le plus tôt possible.

Rien de vraiment nouveau jusqu’à présent, mais là où je me suis dit que ça valait surement un billet sur mon blogue, c’est quand j’ai vu hier un monsieur (gardons quand même un certain respect pour ces Baby-boomer) joyeusement souffler sa vilaine neige avec sa dévouée souffleuse à neige! J’en revenais tout simplement pas. Mais « Ã” Surprise », j’en ai vu un deuxième faire pareil ce matin même. Gaspiller ce gaz si cher, pollué et tout ça pour gagner au mieux quelques jours.

Dans la même catégorie de «personnes respectueuses de l’environnement», j’ai également vu la dame qui lave son entrée d’asphalte à grande eau. Je trouvais ça très hâtif comme comportement surtout quand je la voyais arroser la glace qui recouvrait encore une partie de son entrée. Était-ce pour la nettoyer ou pour la faire fondre, le mystère persiste.

Avez-vous des voisins également en dépression nerveuse comme les miens ? Malheureusement, je n’ai pas de photo des personnes atteintes. À tout le moins, pas encore.

É

Entre deux tempêtes…

Voilà une petite photo que j’ai prise hier matin, le 6 mars 2008. Avec le même logiciel que j’avais pris pour faire celle-là. J’étais installé sur un petit banc de neige d’environ 6 pieds de hauteur. On peut voir aussi Anne qui joue à côté de son désormais enneigé fort.

Pour les curieux, vous pouvez regarder une version avec beaucoup plus de résolution [10 Mo] et sans défilement. C’est un peu «freakant» de voir une photo qui fait presque 360°. On voit le Soleil à gauche, mais mon ombre n’est pas du tout alignée avec lui. Pauvre petit cerveau d’humain, on a qu’un angle de vision d’environ 180° alors qu’une mouche, un être hautement supérieur, a un angle de vision d’environ 360°. J’en ai d’ailleurs vu une dégeler avant-hier, elle doit être bien triste aujourd’hui! 🙂

É