À votre santé!

Eau-de-vie!Depuis que nous sommes parents, le temps des fêtes était synonyme invariablement de maladie. De la gastro à la crise d’asthme en passant par la laryngite ou je ne sais quelle autre maladie infantile, le tout avec ou sans hospitalisation. La période des fêtes étant propice aux nombreux bécots et de franches poignées de main, les microbes en profitent toujours pour se propager!

Cette année, contre toute attente, tout le monde a passé au travers des fêtes sans aucun vilain microbe! C’est vraiment dur à croire, mais vraiment très apprécié! On pouvait se coucher l’esprit tranquille. Qui plus est, les enfants ont même pris cette légère, mais appréciée, tendance de se lever un peu plus tard. Se lever à 8 h le matin, par chez nous, c’est exceptionnel, peu importe l’heure du coucher. Donc au final, ce fut des fêtes, comme toujours, bien chargées, mais quand même reposantes.

J’en profite donc, pour vous souhaiter une excellente année 2010, que la santé vous accompagne et le reste devrait suivre.

Cheers!

É

Y sont balades…

Atchoum! Keuf! Keuf! Burp!

Blouargh! Prout! Splash!

Quand la gastro frappe!Autant de sons qui sont passés dans la maison depuis une semaine. Nous avons pourtant réussi, par je ne sais quel miracle, à passer l’hiver sans aucun microbe. On se disait chanceux et heureux…

Ça commencé par la visite des Beauchesne dimanche dernier, la jolie Annie-Claude a vomit subtilement dans la toilette (grande amélioration depuis l’été passé, en voyage, où elle avait vomi tour à tour dans mon auto et dans ma chambre d’hôtel, mais ça, c’est une autre histoire). Il n’en fallait pas plus (c’est déjà pas pire) pour que le microbe se transmette tout aussi subtilement à Anne.

  • Lundi matin, Anne fiévreuse manque l’école.
  • Mardi matin, ça continue avec Loïc qui vide son estomac.
  • Mercredi, Anne retourne à l’école malgré une légère fièvre, Loïc reste encore à la maison, Nathalie tente d’aller travailler, mais revient une heure plus tard, ses intestins dictateurs effectuant des purges dignes des plus grands génocides.
  • Jeudi tout le monde retourne vaquer à ses occupations normales, quelque peu drogués. Anne fait toujours une légère fièvre et commence une toux sèche. Crise d’asthme en vue, on la pompe à l’Advair et on croise les doigts.
  • Vendredi (hui), tout semble sous contrôle, mais les fronts restent dans les limites de l’apyrexie!

Et moi, dans tout ça ? Il semble que je sois, pour le moment, à l’abri de cette infection. La vraie seule crainte que j’ai, c’est que les enfants ne soient pas totalement guéris quand nous allons nous envoler pour Cuba la semaine prochaine. C’est la première fois qu’on les quitte pour aussi longtemps, on aura assez de s’ennuyer, pas besoin de s’inquiéter en plus 🙂 !!

É

Il est 11 heures 11

Onze Heures OnzeIl est onze heures onze et c’est joli sur le cadran, vous ne trouvez pas ? Cette série de lignes verticales alignées les unes après les autres  font preuve d’une immense douceur, bien mieux que son cousin 22:22.

Cousin, mon cousin. C’est à lui, Pierre-Jean Champoux, qu’appartient Onze Heures Onze. C’est une jeune entreprise québécoise, mais aussi un blogue bien divertissant. Si vous aimez l’humour parfois absurde et souvent intelligent je vous suggère de le suivre, aussi bien sur votre blogoliste que dans votre iPod. Puisque la plupart de ses billets sont accompagnés de capsules audio (ou serait-ce le contraire ?) de grandes qualités.

C’est une petite plogue que je me permets, pour mon cousin avec qui j’ai partagé plein de bons moments durant notre enfance et même un peu plus tard. Vous savez, ce cousin du même âge sans qui les party de Noël n’auraient pas été pareils. Celui avec qui on parle-parle-jase-jase des heures sans trop s’en  rendre compte, celui qu’on est toujours content de revoir.

É

P.S.: J’ai aidé mon cousin à monter sa présence web avec son blogue WordPress, son compte Twitter et sa page Facebook. Tranquillement, ça prend forme.

De retour de Cayo Coco

Piscine d'Emperador

Loïc, Nath & Anne à la plagePour ce deuxième voyage à Cuba, nous sommes retournés avec les enfants sur l’île de Cayo Coco du 14 au 21 décembre 2008. Cette fois-ci, nous avons séjourné au NH Krystal. Les plages de cette île sont splendides et celle de cet hôtel est paradisiaque. Que du sable blanc et de l’eau turquoise, et surtout, aucun poisson (ceux qui me connaissent savent bien que je suis ichthyophobe).

Nath et sa plage préféréeÀ cet hôtel, nous avons toujours été très bien servis. On trouve toujours de quoi manger et on a le choix de plusieurs restaurants (plage, piscine, 2 restaurants buffets et 5 restos à la carte, dont 2 pour adultes seulement). Le matin, un gars super sympathique me préparait mon omelette avec du blanc d’oeufs. Il me voyait arriver et il préparait des oeufs sans jaune spécialement pour moi… Je n’avais qu’à choisir ce que je voulais ajouter. C’était excellent. De plus, il faut dire qu’il y a même de la « puttine » (poutine) et de la pizza au restaurant de la piscine. Cela valait la peine de faire un petit tour dans ce coin-là pour le dîner. Nous avons d’ailleurs passé tous nos dîners aux restos de la plage ou de la piscine. Il y a beaucoup de bars sur ce site, mais nous avons beaucoup aimé aller prendre des petits cocktails dans les lobbys (Laguna et Emperador) avant le souper.

Le point négatif de mon voyage: la chambre. Nous n’avions pas de balcon dans la chambre, pas de vue sur la mer et de la difficulté avec l’eau chaude dans la douche. J’ai de loin préféré la chambre du Blau Colonial (avril 2007) avec la vue sur la mer et le balcon.

Anne à la plageDe plus, notre pauvre petite Anne a été malade durant ce voyage. Le tout a commencé lors du départ par une laryngite pour ensuite faire une petite crise d’asthme et pour finir une grosse otite dans les oreilles (évident à cause de l’écoulement d’une oreille la 4e nuit). Heureusement, nous avions notre petite pharmacie familiale incluant du Tylénol, de l’Advil, le Ventolin, l’Advair et des gouttes antibiotiques pour les oreilles. Cependant, dès notre retour, nous avons vu un médecin qui lui a prescrit du Cefzil, car l’otite était toujours présente dans les deux oreilles.

J’adore Cayo Coco. Comme on dit : « jamais 2 sans 3 ».

Le grand bisou

Encore une fois cette année, nous avons été faire notre petite sortie au Zoo de Granby. Cette année, nous y sommes allés avec des amis. Nous avons eu droit à une température digne de l’été avec beaucoup de facteur humidex. Les enfants se sont bien amusés et la petite Billy a été bien tranquille à suivre toute la journée! Naturellement, j’ai pris tout plein de photos si ça vous intéresse, vous pouvez voir mes préférés dans mon album Flickr dédié à cette sortie.

J’en ai profité également pour tester un nouveau petit service web, Animoto. Donnez-lui des photos, de la musique et il vous monte un petit vidéo pas mal du tout. Naturellement, la version gratuite est plutôt limitée, mais ça donne quand même des résultats intéressants. En voici donc un exemple, Le Grand Bisou, pour vous :

É

8 ans

..soufflé!La semaine dernière, j’ai célébré ma 8e année de paternité. Bon d’accord, j’étais le seul à célébrer ça. La plupart du monde mentalement équilibré on célébré l’anniversaire de Loïc. Huit ans, ça commence à être pas mal vieux. Il  me semble que j’ai quand même quelques vagues souvenirs de cette belle époque d’insouciance. Loïc en gardera sûrement plusieurs lui aussi.

Certificat de responsabilitéJ’ai de quoi être fier de mon grand, il travaille très fort dans tout ce qu’il entreprend même s’il a parfois un peu peur de l’échec. Ses bulletins (soi-disant chiffrés) nous montrent bien que les résultats de ses efforts sont là. Nous recevons souvent de beaux commentaires positifs de son enseignante, madame Martine (c’est beau le vouvoiement, mais il me semble que ça fait plus crédible avec le nom de famille, mais bon, ça, c’est une autre histoire…). La semaine dernière, Loïc est revenu humblement, sans tambour, ni trompette, avec ce petit certificat pour son sens de la responsabilité. Bah, j’dois avouer que je ne sais pas très bien ce que ça veut dire, mais je suis quand même très fier. Avec ça, il apparait sur le tableau d’honneur de l’école. 🙂

PlayStation 2, Disney, Pixar, THQ, CarsUn autre signe qu’il grandit, il joue à des jeux vidéo. Bon d’accord y’a rien là. Mais depuis quelques mois, il est devenu un vrai pro de « Dance Dance Revolution » (il est bien meilleur que moi, bon c’est pas une référence, mais c’est déjà ça) et il est capable de faire aller ses doigts sur la pseudoguitare de « Guitar Hero« . Mais depuis une semaine environ, je l’ai initié à un vrai jeu. Un jeu de course qui se joue avec les manettes du PS2, et là aussi, il commence à être bon. Mais ma plus grande joie, c’est de jouer avec mon fils à un jeu qui me plait bien somme toute. Quelque temps encore et on devrait se taper « Need For Speed« . D’ailleurs, le petit jeu des Bagnoles a plusieurs similarités avec NFS.

Will Ghündee - Le monde parallèleLà, ne s’arrêtent pas ses accomplissements. Aujourd’hui il été faire son premier achat, avec son argent. Mieux encore, il l’a fait dans une librairie pour se procurer son premier « vrai » roman à un peu plus de 250 pages: Will Ghündee. L’auteur, Louis Lymburner, est allé vendre sa salade à son école la semaine dernière. Visiblement ça a fonctionné, Loïc était vraiment décidé à se procurer le premier tome de cette histoire. Il en a déjà lu une trentaine de pages cet après-midi. Je ne sais pas si cette expérience va le marquer autant que moi, mais j’ai trouvé ça très cool .

Et comme si c’était pas assez, il est revenu fièrement ce soir, avec pas un, mais deux nouveaux écussons de son cours de natation.

Décidément, tu n’arrêteras jamais de m’impressionner. Lâche pas mon grand, je suis terriblement fier toi. Merci de me faire encore grandir et m’aider a devenir un père meilleur, je t’aime!

É

Un classique

C’est désormais un classique chez nous durant les fêtes, « Noël, j’ai mal au coeur!« .

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Cette année nous avons fait un peu changement, nous avons inversé l’ordre des malades.

Tout à commencé par moi cette fois-ci, le 23 décembre et encore une fois au souper d’amis avec Sylvie. Je «feelais» vraiment pas à partir de l’heure du souper, pas super. Mais j’ai tout garder. Après une bonne nuit de sommeil ça allait déjà pas mal mieux. Un bon mal de gorge s’en ait suivi, et il achève à l’heure où je tape ces lignes.

Pour le 24, c’est Nath qui a pris la relève, quelle délicate attention durant le réveillon chez ma famille. Je vous épargne les détails, mais elle aussi après environ 24 heures elle allait déjà beaucoup mieux.

Ensuite nous pouvions compter sur notre championne de la famille pour faire le pont entre Noël et le jour de l’An, Anne a été malade et nous a fait de la fièvre pas mal longtemps. Toujours un peu stressés qu’elle pogne encore une de ses fameuses laryngites. Mais ce ne fut pas le cas, heureusement! Le 30 décembre elle allait un peu mieux, heureusement pour le souper à la maison avec sa super amie Annie-Claude! 🙂

Finalement Loïc termine le tout et depuis hier, le 31 décembre il est malade, fait un peu fièvre et ne mange presque pas. Il dort beaucoup, mais on le sent déjà mieux. Ça nous a fait quand même rater le réveillon chez la belle-soeur Josée qui vient de s’acheter une maison à Ste-Sophie. Nous qui avions hâte de voir cette nouvelle acquisition, nous étions déçus de devoir rester à la maison.

Sur ce, tout de même…

BONNE ANNÉE 2008

Je vous souhaite, le plus sincèrement du monde, de la santé, le reste suivra!!!

É