Another one bites the dust!

Voilà, ça s’est fait ce matin. Ceux qui suivent mon blogue depuis quelques temps savent déjà que Loïc avait une dent étrange qu’il devait se faire arracher mais dont la peur de la piqure a empêcher l’acte médical!

Mais ce matin, sous anesthésie générale, à l’hôpital il s’est fait arracher sa dent. Une bonne chose de faite. J’ai bien hâte de le retrouver à la maison ce soir, mon pauvre petit loup! 🙂 Un autre rendez-vous dans une semaine environ pour faire un suivi…

Et en passant, un très joyeux anniversaire à la très très très vieille ShanyJann!

É

PS: Oui je sais, les commentaires ne fonctionnaient depuis quelques jours, désolé, il semble que le switch vers la version bétâ de Blogger ne s’est pas fait sans heurts. Une autre bonne raison de switcher à qqch de mieux. WordPress, me voilà! 😉

Libellés : ,

Le Blogger nouveau est arrivé !

Ouais, le Blogger nouveau est arrivé. Mais je crois bien que c’est bien trop peu, trop tard. Encore une fois j’ai le goût de changer de plateforme de blogue. Mais ça demande du temps et de la patience. Disons que de ces temps-ci, je manque pas mal des deux. Alors ça ne sera pas pour tout de suite, mais j’ai commencé mon magasinage et ce n’est pas une mince tâche.

À prime abord, avec mes premières recherches il semble que WordPress soit le choix qui s’impose. Je veux un blogue qui sera pas mal sémantique (RSS, Atom, OPML, XFN, FOAF, Alouette!) et facile d’utilisation. Qui soit facile à améliorer autant en le bidouillant manuellement qu’en lui ajoutant simplement des modules plugins. Et surtout, il faut qu’il soit capable d’importer facilement mon blogue Blogger actuel. Je suis exigeant n’est-ce pas ? haha!

Y’a Movable Type et Dotclear qui semblent intéressants aussi, mais selon les « reviews » ils ont quelques petits bobos ici et là. Avez-vous des suggestions à me faire et pourquoi ? De mauvaises ou bonnes expériences ? Je me sens un peu comme un néophyte en informatique qui veut s’acheter un ordinateur et qui comprend rien aux MHz, GB, MB, LCD, RAM, Alouette! Et je semble me diriger simplement vers celui qui a la plus grande réputation, pour faire un « sureshot ».

Vais-je aussi en profiter pour changer le look de mon blogue ? Je sais pas trop, j’aime être un peu hors normes et ne pas tomber dans les templates que tout le monde utilise déjà. Mais j’avoue d’un autre côté qu’il y en a de très jolis!

À suire…

É

Libellés : , , , , ,

L’angle laid!

Jeudi dernier j’ai passé la majeure partie de la journée avec mon boss et quelques uns de ces acolytes. Il sont venus d’Oakville, Ontario pour assister lui aussi à l’évènement pour le lancement de Windows Vista. Il était également venu un peu, pour me voir. Ça arrive une fois l’an, alors la bonne bouffe fut à l’honneur, nous avons diner au restaurant Le Piedmontais, c’était très bon. En soirée nous, comme prévu nous sommes allés chez Le Blanc. C’était encore plus délicieux! Mais pour un soir de semaine, j’ai trouvé que souper à 20h30 c’est un peu tard. Mais bon, une fois n’est pas coutume et ça valait bien la peine d’attendre un peu.

Naturellement, cette journée s’est déroulé principalement dans la langue de Shakespear. Mon angle laid est « coussi coussa ». À l’écrit, ça va relativement bien, mais à l’oral, même si j’arrive à suivre une conversation, j’ai besoin d’un peu de concentration surtout quand le sujet n’est pas dans mon champs de discipline, les zordis. Alors un peu de concentration, toute la journée, fatigue, stress, boisson, mélangez le tout, arroser généreusement d’une musique forte et j’arrive à peine à comprendre de quoi ils jasent ces anglais! J’essaie de suivre la conversation du mieux que je peux, et synchronise mon rire avec les autres pour faire semblant que j’ai tout saisi. Ça fonctionne assez bien!

Dans ces moments là (particulièrement), j’ai une grande admiration pour ceux qui sont vraiment bilingues, mais encore plus pour ceux qui maîtrisent les deux langues et ont l’art de la traduction!

É et non E 😉

Libellés : , , , ,

Vive l’hiver…

Ouais ben on dirait que de ces temps-ci la vie roule à 200 mph et il n’y a rien pour l’arrêter. Naturellement à la job c’est toujours très occupé, mais je crois que je viens de terminer un des gros projets pour de bon (ceux qui rêvent de recevoir des Alertes Météo par courriel devraient être bientôt heureux…)

Demain, je vais au palais des congrès pour un « évènement » (event?) à propos du lancement de Windows Vista. Et ensuite mon gentil de boss de Toronto vient me rendre visite et me paie le souper chez Leblanc. Malheureusement, je ne fume pas le cigare et ne bois pas de cognac. Par contre, je ne déteste pas le jazz!

La fin de semaine s’annonce chargée, de la réception de nos nouveaux électros à la fête de la filleule de Nathalie, en passant par un souper d’amis et si le temps le permet un peu de magasinage, bien entendu, sans oublier les devoirs et leçons de Loïc.

Non, non, je ne me plains pas (ça parait par trop enh?! haha!), mais j’ai l’impression d’étouffer un peu. Bah! je vais passer au travers comme tout le monde! 🙂 Et question de me détendre un peu, ce soir j’ai pris un peu de temps pour moi, et je suis sorti avec mon appareil photo. Le soir, ce n’est pas trop évident, mais avec un peu de lumière et cette belle neige blanche, j’ai réussi à prendre quelques clichés que j’aime bien. Voici mes préférées :

É

Libellés :

Journée mondiale du VIH/Sida

Contribuer à la meilleure dignité des personnes séropositives est un lourd combat tant cette dignité est aujourd’hui affectée par la chape de silence qui pèse sur les personnes touchées par ce virus. Depuis toujours, il est établi que pour lutter contre l’épidémie il faut répondre aux préoccupations immédiates d’accès à la prévention et aux soins, mais aussi dénoncer les conditions de société rendant les personnes plus vulnérables face au VIH/sida et les influer.

Nous vivons une  » VIH-phobie  » ou une  » sidaphobie  » dans notre intimité affective, dans notre sexualité, dans notre intimité familiale, au travail ou avec certains soignants. Souvent, il est invivable de vivre seul avec le VIH. Souvent, il est insupportable de porter seul son VIH. Alors, si nous souhaitons le dire, nous devons le dire sans crainte d’un jugement, d’une exclusion, et sans honte ni culpabilité. Si nous ne voulons pas le dire, nous devons pouvoir décider de ne pas le dire et ne pas être contraints de le faire.

É

P.-S.: Non, je n’ai pas le SIDA. Mais je trouve tout de même important de sensibiliser le monde à la problématique. Ce texte n’est pas de moi, mais plutôt de AIDES. Quoique vous, chers lecteurs, je vous sais très informés et ouverts d’esprit, alors ça ne vous concerne peut-être pas.

P.-P.-S.: Ceci est une initiative reçue par courriel de la part de Guillaume Goyette, et idée originale de Orpheus et TarValanion.

Libellés :

Vieilles photos!

Ouais, ben disons que dernièrement, je suis pas mal occupé au bureau. Plusieurs projets de front, j’haïs ça! Le soir à la maison, je n’ai plus trop le gout de bloguer gentillement. Alors, voilà pour ma vie trépidante.

Ceci dit, voilà quelques temps j’ai terminé de scanner la boite de « vieilles » photos que ma mère m’avait prêté voilà déjà quelques mois. Un peu plus de 600 photos de famille, maintenant archivées sur disque. Faut pas mal de patience, mais c’est fait. Je me demandais bien si il n’y aurait pas quelque chose à faire avec toutes ces vieilles photos.

J’ai décidé d’en faire une jolie mosaïque à partir d’une photo de mariage de mes parents. Vision un peu « romantique » qui démontre que leur union a fait de biens belles choses durant les 43 dernières années. Elle est pas encore 100% à mon gout, mais ça s’en rapproche pas mal. Et voilà une façon originale de la présenter sur le web, avec le site MapLib. Malheureusement, du aux limites qu’impose MapLib, j’ai du grandement diminuer la résolution ainsi que la qualité de la mosaïque originale. Mais ça vous donne quand même une bonne idée :


É

Libellés :

Sport national de papas!

Je ne sais pas si c’est comme ça par chez vous, mais ici il semble qu’un sport affectionné par plusieurs papas est l’attente à la clinique.

Le but du jeu est de se présenter seul à l’établissement, le plus tôt possible pour que notre progéniture malade puisse voir un médecin dans les plus brefs délais. Quelques minutes avant l’ouverture officielle, c’est au tour des mamans de prendre la relève accompagnée de ladite progéniture! De cette façon, l’effort est divisé en deux, le papa attend à l’extérieur et la maman à l’intérieur.

Ce matin, 45 minutes avant l’ouverture je me suis présenté, j’étais deuxième. Un score respectable! Mais pourquoi est-ce les papas qui doivent se taper l’extérieur ? Excellente question, peut-être sommes-nous simplement plus résistants au froid qu’aux pleurs d’enfants! haha!

Naturellement, c’est un sport relativement jeune, puisque sans téléphone cellulaire et sans une seconde voiture il est plutôt difficile à pratiquer. Mais maintenant, ces deux préalables sont très standards dans les chaumières des petites banlieues.

Tout ça, pour dire que cette nuit, Anne s’est réveillée en pleurant pour dire qu’elle avait mal aux oreilles. Mais elle n’a pas fait de fièvre avant. Ce matin elle semblait mieux. Mais avec son lourd passé otitique (!!!) ont aime mieux pas prendre de chance. J’espère seulement que Nath ne se fera pas retourner de bord parce qu’il n’y a « rien là »!

É

Libellés :