Première neige!

Première neigeLa première neige est arrivée. Elle est même arrivée en lion, ici à Terrebonne, c’est au moins un bon 15cm qui est tombé depuis la nuit dernière et ça continue. Cette nuit, je me suis même réveillé, croyant qu’une lumière était restée allumée dans la maison. Mais non, c’était la neige qui déjà recouvrait tout le sol de mon petit patelin et qui réfléchissait toute cette lumière dans les grandes fenêtres de la maison.

D’ailleurs, c’est un aspect que j’adore quand il neige la nuit. Dehors, que ce soit la lumière des lampadaires ou encore mieux, celle de la pleine Lune, il fait «clair». Ajouter à cela l’isonorisation, on a l’impression qu’il n’y a plus aucun bruit, même le son de nos propres pas est étouffé. C’est un silence presque absolu (exception faite de mes maudits acouphènes). L’air est généralement humide et pas trop froid, nos yeux dévorent un spectacle grandiose qui termine sa course sur le bout du nez. Et tout ça, c’est sans parler de tout plein de beaux souvenirs de jeunesse qui s’entrechoquent dans mon cerveau. C’est, pour moi, une expérience hautement sensuelle que je prends rarement le temps d’apprécier pleinement.

Cela dit, il y a aussi l’autre côté de la médaille. Celui qui est généralement malaimé de tous. Il faut la pelleter cette neige! haha! Encore cette année, je n’ai pas pris de contrat de déneigement, souhaitant naïvement que l’hiver soit plus clément que le dernier que nous avons eu. Oh, un peu de pelletage ne me fera pas de tord, ce petit Michelin qui aurait besoin de se faire déssouffler et ce petit coeur qui devrait aussi moins souffler quand vient le temps de bouger devraient profiter de cette activité hivernale plus ou moins prévue.

Mais il y a des dangers aussi à sortir à l’extérieur et déneiger ainsi sa demeure. Oh que oui! Pas plus tard que ce matin, j’ai eu droit au voisin qui vient me parler de tout et surtout de rien que ne m’intéresse guère. Mais bon, ça fait parti du voisinage me direz-vous. D’accord, je suis un peu antisocial, c’est vrai! Mais ma conscience écolo en a pris pour son rhume. MONSIEUR fait démarrer son CAMION à distance pour le faire réchauffer (heille là, come on, y fait pas moins trente là, y fait zéro!). Et c’est durant ce temps-là qu’il vient me déranger durant mon pelletage. Je dois m’arrêter pour faire semblant de l’écouter. Mais je ne peux m’empêcher de regarder son camion chauffer pour rien. Malheureusement, même si je suis antisocial, je n’ai pas de facilité à sortir le fond de ma pensée comme certains. Alors, j’ai fermé ma gueule et j’ai laissé faire.

Bref, ce billet est déjà trop long, bon hiver à tous!

É

Problème de consommation ?

Graphique de votre consommation de bande passanteVous soufrez de dépendance ? Vous ne gérez plus votre consommation ? Vous avez peur de ne plus arriver à la fin du mois ? Calmez-vous, moi aussi ça m’arrive.

Pour ces moments difficiles, j’ai concocté une petite page web pour les clients de Vidéotron qui désirent avoir un meilleur contrôle sur leur consommation de bande passante sur Internet. Grâce à cette page, vous aurez une vision plus claire de votre situation mensuelle. Vous pouvez y voir beaucoup d’informations comme la consommation actuelle et celle prévue (grâce à de savants calculs!) en aval comme en amont. J’ai aussi ajouté des lignes qui indiquent la consommation optimale, c’est-à-dire celle qu’il ne faut pas dépasser si on veut respecter notre limite.

Vous pouvez accéder à cette merveilleuse page, entrer votre code d’utilisateur (quelque chose comme vluxxxxxx) et votre type de contrat (je sais, ils ne sont pas tous là, je devrais en ajouter d’autres prochainement) et un graphique devrait apparaitre à votre plus grande joie après avoir soumis cette information.

Aucune garantie que ça fonctionnera pour vous, mais ça devrait. Dites-moi si vous trouvez cela intéressant! Pour ceux qui ne sont pas chez Vidéotron, ben euh.. Too bad..

É

P.S. (12 Fév 2009) : Vidéotron vient de m’appeler pour que je retire cette page. Supposément ils craignent pour la sécurité de vos données. Y’avait vraiment aucun danger, mais bon, je suis un bon garçon et j’ai obéis. En fait, je suis un peu surpris que ça se soit rendu jusque chez eux. Mais bon, c’est la vie et le gars au bout du téléphone était gentil. Je me demande si ils ont fait le tour des autres sites (comme le Graphotron de HeptaCube qui est vraiment plus populaire que ma simple petite page utilisée par personne) qui proposent vaguement la même chose que la page que j’avais fais.

Halloween 2008

Comment passer la fête sous silence ? Bah comme l’année passée. Je suis capable tsé! Il n’y a rien de bien spécial à souligner non plus. La récolte a été très bonne, les enfants devraient avoir des desserts au moins jusqu’à Noël (à moins que les parents ne s’en mêlent). Et les petits Halloweeniens ont été assez peu nombreux chez nous cette année. Nathalie pensait plutôt le contraire étant donné que cette année ça tombait un vendredi soir, donc plus approprié pour veiller tard. Même la température était tout à fait clémente pour cette horrible soirée.

Trêve de placotage. Voici quelques photos pour ajouter quelques milliers de mots à mon billet :

L'équipe Ciel d'Halloween Check your back Oscar!!! ISO 9001


É

Petit rafraichissement

Nouvelle allure de l'Insipide Blogue!Voilà, ça faisait longtemps que je n’avais pas changé l’allure de mon blogue. J’ai adopté le thème Dilectio de Design Disease (Ils sont vraiment forts!). Il est, à mon goût, vraiment splendide. Il reste encore quelques petites choses à fignoler pour que cela fonctionne bien sur cet insipide blogue, mais sinon c’est pas mal ce que je voulais.

Je sais que ce n’est pas très original et qu’il est déjà bien populaire mais j’en ai quand même pas vu des tonnes de blogues francophones avec ce thème. De toute façon je suppose que la majorité d’entre vous me lit via un agrégateur RSS, donc le look, ça vous dérange pas trop. Un jour peut-être je ferais mon propre thème, comme à l’époque où j’étais avec Blogger. Mais ça demande pas mal de temps, et les résultats ne sont pas toujours bons, parce que je ne suis pas un très grand artiste, disons.

É