Savourer le temps

La semaine dernière (eh oui, je n’ai pas vraiment eu le temps de poster depuis), nous sommes allés, comme prévu, dans les Laurentides pour un petit séjour de repos, sans les enfants. Ce n’était pas la première fois qu’on y allait, la troisième. La première fut naturellement mémorable, c’était notre mini voyage de noces. Nous étions jeunes et notre vie à deux venait de se souder. C’était le moment de récupérer de Notre Journée, de notre mariage. Beaucoup de bons souvenirs ont marqué ce séjour.

La deuxième fois, c’était pour souligner notre cinquième anniversaire de mariage. Ce qui est bien d’avoir fait un voyage de noces aussi près de chez nous, c’est qu’on peut revivre l’expérience régulièrement. Ça nous remet un peu dans la même ambiance, ça nous ressource et nous recentre un peu sur notre couple, qui est désormais une belle famille.

Et puis la troisième fois, la semaine dernière, en compagnie de Claude et Sabine, avec qui on prend les choses simplement, sans bousculer le temps, sans stress. C’était bien agréable. La température était fraiche, mais le temps était splendide quand nous sommes arrivés. Nous avons diné sur une petite terrasse, où je me suis fait chauffer le coco par le Soleil automnal. Un gros smoke meat, avec une frite sans oublier la bière. C’était bon… …un peu trop. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant mangé. Je me fais vieux, je le sais, je ne peux plus manger Le Monstre au El Zaziumm comme dans le temps, et finir le tout avec du bon Dairy Queen, OH QUE NON!, je ne peux plus.

Heureusement, une petite marche dans les rues du village de Ste-Agathe-des-Monts nous a fait digérer un peu ce lourd repas. Il fallait bien faire un peu de place, le soir nous allions souper à L’Aubergine, le nouveau restaurant de l’Auberge du Lac des Sables. Heureusement, nous avions réservé la table à 20h. Nous avons tous très bien mangé, à la limite de l’excès. C’était ma première bavette de boeuf poêlée aux échalotes françaises. Que du bonheur! haha! Nous avons ensuite roulé jusqu’à notre chambre, au 3e étage!


Le lendemain, petit déjeuner (petit est relatif!) suivi d’une belle randonnée au tour du lac du Cordon juste à côté à St-Faustin-Lac-Carré. Naturellement, mon appareil photo m’accompagnait et je me suis régalé. Aucune photo extraordinaire, mais nous avons marché 3-4 heures je crois. C’est agréable avec ces beaux paysages automnaux, mais certains muscles m’ont rappelé qu’ils étaient aussi présents. Je ne suis pas en forme, et ça parait! haha!


Le soir, c’est Chez Girard que nous avons mangé. Un souper presque intime, il semble que les dimanches soirs soient tranquilles. Et le Mignon de Bison poêlé déglacé au Porto ne laissait pas sa place. Ce fut un bon souper bien apprécié avec la longue randonnée de la journée (nous avions remplacé le diner par une solide collation).

Et finalement, lundi matin, nous avons eu droit à une fine pluie, qui de façon subtile, nous disait de retourner chez nous et retrouver nos petits amours!

Voilà c’est pas mal long pour un résumé, non ?! haha!

É